L'essentiel de nos déplacements ont eu lieu dans une région limitée à quelques dizaines de kilomètres autour de la ville de Mathura, incluant une petite partie au nord et à l'est du Rajasthan. Voici tout d'abord de quoi situer l'endroit :



Du fait du grand nombre de visiteurs, deux voyages se déroulaient en fait simultanément : l'un dans les montagnes, et un autre au sud de Delhi. Après un premier jour passé ensemble chez Sangat, à Gurgaon (et un concert improvisé en soirée), les deux groupes se sont divisés, et nous avons pris la route du sud. En une dizaine de jours environ, nous avons pris part à sept réunions. La plupart avaient lieu sur le toit d'une maison de village, recouvert pour l'occasion de toiles tendues sur des armatures métalliques semblables à des échafaudages, qui faisaient ressembler le lieu à une tente édifiée en plein ciel, ou à un navire dont les toiles se gonflaient au vent... avec cette différence que ces échafaudages étaient parfois habités par des singes, spectateurs inattendus des rencontres. Dans cet espace réduit, quelques chaises pour accueillir les visiteurs, de grands tapis pour faire asseoir l'assemblée ; un harmonium indien pour accompagner les chants ; et cent, deux-cents croyants ou plus, selon le jour, tous avides de témoigner des effets de la puissance de Dieu dans leur vie.




Ces photographies sont de Franck... ainsi que de Pierre, Rainer et Terri : merci à eux de nous avoir permis de profiter de leurs clichés.