E-mail envoyé à quelques amis le 25 octobre :

Je suis encore à Katmandou au Népal pour quelques heures, avant de prendre mon avion pour rentrer en France. Le voyage a été au delà de toutes nos attentes. Le groupe de femmes qui voyageaient a été très soudé et nous avons beaucoup appris les unes des autres (et nous avons tellement ri !!!) Nous étions quinze femmes en provenance de la Norvège, la Finlande, l'Allemagne, la France, l'Angleterre, les Etats-Unis et l'Inde. Les croyantes du Népal auxquelles nous avons rendu visite sont juste en feu pour leur Permeshwa (Dieu Très-Haut), les témoignages sont hallucinants et la Parole se propage à une allure qui donne le vertige. Plus vite que la lumière !!! Nous avons eu des enseignements de la Parole écrite très profonds, que des petits de 8 à 13 ans nous donnaient avec une force et une autorité remarquables.

Une jeune femme lit la Bible en langue népalaise

Ce couple (des chanteurs de folklore népalais réputés) ont ressuscité leur petite fille par leur foi en Jésus-Christ

Nous n'avons pas opéré beaucoup de guérisons... car ils se guérissent eux-mêmes tout seuls au nom de Jésus-Christ !!! Et pourtant, ils sont dans la Parole depuis quelques semaines seulement. Plusieurs parents racontent qu'ils ont pu ressusciter leur bébé mort par la puissance de Dieu en Jésus-Christ (entre autres).

Le Népal est un tout petit pays, qui ressemble à la Suisse, et que la Parole de Dieu est en train de transformer. Nous y étions en plein pendant la principale fête hindoue, Dashain, qui correspond à notre Noël à nous. Pendant cette fête, les hindous célèbrent la victoire de la déesse à plusieurs bras Durga sur le démon en forme de buffle Mahishasura. Ils sacrifient de très nombreuses chèvres à tous leurs dieux (ils ont 330 millions de dieux pour 22 millions d'habitants !!!)

Dans ce contexte, c'était très frappant de voir les croyants népalais célébrer leur foi en Jésus-Christ sans aucune peur, au contraire, ils savent qu'ils sont la lumière de ce pays !

Géographiquement, la Parole de Dieu a atteint plusieurs régions du Népal , notamment le sud, à la frontière avec l'Inde, appelé Chitwan, dont la ville principale se nomme Narayangath. Là-bas, nous avons participé à une réunion de croyants toute nouvelle, une réunion de femmes et une réunion de jeunes. Je ne sais pas combien il y a d'églises de maison aujourd'hui dans cette région. A Chitwan, nous sommes allées faire un safari dans la jungle en Jeep, et nous avons été coincées entre deux rhinocéros qui se disputaient une femelle : Dieu est intervenu pour nous protéger car monsieur Rhino n°1 n'était pas du tout content !!!

Vue sur l'arrière-train du rhinocéros, une fois qu'il nous a tourné le dos pour nous laisser tranquilles.

Nous sommes ensuite allées dans une autre région, plus au nord, près de l’Himalaya, dont la ville s'appelle Pokhara, avec un lac, qui ressemble... à Annecy ! La Parole y est arrivée il y a un an, et les croyants se comptent par centaines. J'en ai profité pour faire du parapente face à l'Annapurna ! C'était divin... Nous y avons vu un lever du soleil à 5h30 sur les sommets enneigés à 8000m d'altitude, c'était exceptionnel.

La Parole est aussi allée dans d'autres régions dans les montagnes, mais nous n'avons pas eu le temps d'y aller. Et les tous premiers croyants commencent à arriver à Katmandou, la capitale. Deux d'entre eux ont été guéris du sida. Ils habitent à Katmandou mais ils étaient avec nous à Pokhara.

Une jeune femme guérie du sida, à Chitwan

Voilà à quoi ressemblent les églises de maison du Népal...

Anita et Ganu, les deux leaders femmes par lesquelles la Parole de Dieu se propage au Népal

Lever de soleil sur la chaine de l'Himalaya du côté de l'Annapurna (Marie en premier plan)

Matthieu 4 : 16
Ce peuple, assis dans les ténèbres, a vu une grande lumière ; et sur ceux qui étaient assis dans la région et l'ombre de la mort la lumière s'est levée.