Prince témoigne de son dernier déplacement dans une zone reculée où il achète de la viande pour la revendre à Kinshasa. Il était accompagné d’un jeune homme dont il était responsable. (Prince est ce croyant qui a parlé la Parole à un chef coutumier, à tel point qu’aujourd’hui ce chef coutumier fait une église de maison chez lui). Lors du dernier déplacement de Prince avec le jeune homme dont il était responsable, le camion est tombé en panne et tout le monde a dû dormir dans la brousse en attendant que l’on puisse le réparer le lendemain.

Prince était d’un côté du camion et son protégé d’un autre. Ils dormaient très profondément. A minuit, Dieu a réveillé Prince pour qu’il réveille son protégé et que ce dernier dorme du même côté du camion que lui. Sans comprendre pourquoi, il a obéi. Quelques instants plus tard, une moto a déboulé, faisant plusieurs blessés graves et deux morts, pile à l’endroit où le protégé de Prince dormait quelques minutes auparavant. Cette histoire a fait grand bruit et Prince a pu déclarer la Parole de Dieu à tous les passagers du camion.

Enseignement Le témoignage de Prince : sauvé d'un accident
(Prince, témoignage rapporté par Prime, 6 minutes, 6 Mo)


Après Prince, Gaby (photo ci-contre) raconte qu’elle a subi de grandes pannes d’approvisionnement en eau à Kinshasa. Alors, elle a ordonné à son robinet d’aller chercher l’eau là où elle était et de l’amener chez elle, car sa famille avait besoin de se laver. Au bout de 4 heures, l’eau est arrivée chez elle. Gaby a appelé les voisins et tout le monde a rempli tous ses réservoirs. Cette expérience, selon Gaby, a appris aux enfants que l’on peut parler aux choses qui ne sont pas des êtres vivants et qu’elles doivent nous obéir.

Enseignement Le témoignage de Gaby : miraculeusement pourvue en eau
(Gaby, témoignage rapporté par Prime, 6 minutes, 6 Mo)


Juste après ce témoignage, on a informé Prime que sa fille Haydée (photo ci-dessous), âgée de trois ans, venait d’administrer la guérison au fils d’un croyant venu chez eux participer à la réunion Skype. Prime poursuit en racontant que, depuis deux mois, il fait une chaleur étouffante à Kinshasa. Pour pouvoir avoir la réunion Skype à la maison et y loger tout le monde confortablement, Prime a demandé à Dieu de rafraîchir l’atmosphère. Deux heures avant la réunion, Dieu a envoyé un vent du nord très fort et une petite pluie, qui a bien rafraîchi l’atmosphère. Il n’avait pas plu à Kinshasa depuis trois mois.

Enfin, Prime donne un dernier témoignage. Pour aller en Inde au mois de mars, il devait obtenir un visa. Mais l’ambassade de l’Inde n’acceptait de lui accorder un visa que si son passeport était valable plus de six mois. Or, il venait à expiration au mois de juin. Prime avait donc besoin d’un nouveau passeport, que les autorités congolaises n’acceptaient de lui accorder qu’après l’expiration de son passeport actuel, soit au mois de juin. Comment faire pour aller en Inde en mars, alors ?

Prime a rencontré un haut responsable du service des passeports qui lui a indiqué une solution éventuelle : Prime pouvait obtenir un nouveau passeport s’il fournissait un certificat de nationalité. Or, ce dernier document est très long et compliqué à obtenir. Mais Prime était fou de joie : il avait obtenu son certificat de nationalité en 2009 ! Il a donc pu obtenir un nouveau passeport, et son visa.

Enseignement Comment Prime a obtenu son visa
(Prime, traduit en anglais par Béatrice, 6 minutes, 5 Mo)


Ce voyage en Inde est prévu du 19 Mars au 3 avril. Prime, sa femme Bernadette, leur fille Haydée et Gaby y participent, ainsi que Marie et une grosse délégation de Français. Vous retrouverez sur ce blog tout ce que nous y aurons appris, en avril et en mai. Restez connectés !