1. Je rend grâce à Dieu pour tout ce qu'il a fait pour moi. J'étais fort malade avec un coeur défaillant. Je n'ai pas travaillé pendant 3 mois. Mais Dieu était chaque jour près de moi, me consolant de diverses manières et à travers ses enfants merveilleux que vous êtes tous. J'ai été en Inde où les croyants se sont occupés de nous de manière admirable. De grands spécialistes la-bas ont fait plusieurs examens mais n'ont pas trouvé la cause de cette maladie car Dieu l'avait déjà enlevée.

Leur conclusion finale a été que devant cette situation (coeur fonctionnant à 15-20%), il fallait qu'on me place un petit appareil électronique pour soutenir le coeur au cas où une telle crise revenait. Mais nous étions convaincu que c'est inutile car j'avais déjà reçu le coeur de Christ qui n'a pas besoin d'électronique. Au fait durant les 3 semaines passées en Inde nous avons eu le privilège de vivre la grâce de Dieu avec les croyants et nous avons beaucoup appris. Finalement tout a été à notre avantage. Merci à Sangat et sa famille qui nous ont si bien encadrés ainsi que tous les croyants.

2. Témoignage d'une soeur (congolaise) qui s'appelle Clémence : elle vivait en Belgique puis était revenue à Kinshasa pour se marier car son fiancé était ici. Elle n'a pas pu repartir en Belgique et ils ont donc emménagé ici. Ils ont eu 2 enfants mais Gus son mari ne travaillait pas et elle non plus. La vie était très dure. Ils ont quitté Kinshasa pour une ville du sud-est du Congo qui s'appelle Lubumbashi. Là elle a trouvé un petit travail mais c'était insuffisant pour les besoins de la famille. Gus son mari se dit pasteur et ne faisait aucun effort pour aider. Il disait que son église ne le payait pas car il n'y avait pas assez de fidèles. Ainsi il passait tout son temps à la maison à ne rien faire.

Clémence s'est mise à chercher Dieu. C'est alors que j'ai été mis en contact avec elle par ma petite soeur Denise qui est son amie. J'ai parlé longuement et plusieurs fois avec elle au téléphone selon ce que Dieu m'inspirait, lui expliquant tout ce que Dieu a rendu disponible pour quiconque croit en Jésus-Christ. Je lui ai parlé de l'esprit de Dieu en nous qui est une puissance, de la grâce de Dieu et de notre nouvelle identité en Christ. Je l'ai encouragé à tout laisser entre les mains de Dieu. Aujourd'hui, sans aucun effort, elle a été engagée dans une banque ici à Kinshasa avec un très bon salaire. Elle m'a dit que le plus difficile avait été de tout laisser entre les mains de Dieu car elle pensait toujours de faire quelque chose pour aider Dieu. Mais la délivrance est arrivée réellement lorsqu'elle a tout abandonné entre les mains de Dieu sans plus se soucier de rien. Nous rendons grâce à Dieu.

3. Bernadette : il y a quelques semaines Dieu l'avait inspirée de changer le jour de notre église de maison du mardi à vendredi. Sans savoir pourquoi elle nous en a parlé à la maison et nous en avons informé les frères et soeurs (nous avons 2 jours de réunion par semaine, l'autre c'est dimanche). La semaine suivante il y a eu des protestations dans presque tous les quartiers de Kinshasa dès lundi matin avec une forte répression policière et des morts. Nous ne pouvions pas quitter la maison. Cette situation a duré du lundi 19 au jeudi 22 janvier. Ça s'est calmé le vendredi et ainsi nous avons eu notre première réunion du vendredi et les frères y ont assisté.

4. Bernadette a partagé la parole de Dieu à un jeune couple dont les familles ne s'entendaient pas à cause du décès de leur bébé âgé de 6 mois. L'entente est revenue ainsi que l'harmonie. Ils ont maintenant une église de maison chez eux.

5. Bernadette a partagé la parole de Dieu à une femme qui nous avait visité et qui souffrait d'un diabète sucré. Elle était convaincue que cette situation était la volonté de Dieu. Après ce partage elle s'est administrée la guérison elle même, ayant compris qu'elle est fille privilégiée de Dieu et remplie de la puissance d'en haut.

6. Notre famille rend grâce à Dieu car nous avions perdu tous nos animaux de basse-court à la ferme. Mais Dieu nous a rendu au centuple au point qu'on est maintenant envahi de poules et canards.

7. Une tante à Bernadette avait un enfants malade qui devait être opérée. Alors que les parents se souciaient de trouver l'argent pour cette intervention elle lui a administré la guérison au point qu'il n'y a plus besoin de l'opérer.

8. Le frère Arnold a témoigné que son téléphone avait été volé à la maison et il avait prié Dieu pour ça. Deux jours plus tard une personne est venue le lui rendre. C'était vraiment inespéré.

9. Le frère Arnold avait été fort malade alors que Bernadette et moi étions en Inde en octobre dernier. Les examens avaient montré qu'une partie de son cerveau était abîmé et qu'il ferait des crises d'épilepsie toute sa vie. Lui et sa femme Eve se sont mis à chercher de l'argent pour un transfert à l'étranger. Dès notre retour ils nous en ont parlé et on a partagé la parole de Dieu selon comme Dieu l'inspirait. On a même pas administré de guérison, le frère a juste crut la parole. Depuis lors il ne fait plus de crise et son examen de contrôle a montré que son cerveau est normal. On l'a juste soigné pour la malaria.

10. Papa Arnold et sa femme Eve ont reçu la visite d'une très vieille amie de nationalité béninoise. Ils avaient été voisins il y a plus de 30 ans puis elle avait voyagé pour l'Italie. Elle et son mari venaient d'être affectés ici à Kinshasa à l'ambassade du Bénin. Dernièrement elle est venue leur rendre visite et c'était une très grande joie. Elle a reçu la parole de Dieu et a dit vouloir commencer une église de maison chez eux à l'ambassade.

11. Notre fils Egide a partagé la parole à l'un de ses amis qui ne croyait pas en Dieu. Ils est maintenant né de nouveau.

12. Nous avons un nouveau frère qui habite chez nous et qui s'appelle Guillaume. Il est le fils de mon ancien chauffeur lorsque je travaillait en province entre 1989 et 1993. Un jour il est venu me voir au bureau disant que son père avait perdu son emploi et que lui avait dû abandonner ses études et n'avait même pas où rester. Dieu m'a mis dans le coeur le désir de le prendre à la maison et Bernadette a accepté. Il nous a témoigné dernièrement qu'il a été guérit d'une maladie qu'il avait depuis son enfance rien qu'en écoutant la parole de Dieu que nous partageons à la maison (il ne nous avait jamais parlé de cette maladie avant). Il est né de nouveau et partage la parole de Dieu quand l'occasion se présente. Il nous rend aussi d'énormes services.

13. Un frère du nom de Balu avait été paralysé. Sa famille lui disait que c'est son patron au travail qui l'avait ensorcelé et à cause de ça il avait du remord et du ressentiment. Il en a parlé au frère Bill. Ce même soir nous étions en communion chez nous et j'avais partagé le témoignage de ce croyant en inde qui avait cessé de croire aux idoles parce qu'un chien avait uriné sur son idole qui s'était ramollie. Le frère Bill, s'inspirant de ce témoignage, a exhorté le frère Balu qui a été guérit. Il n'a plus aucun sentiment négatif envers personne car il a compris qu'on avait pas à lutter contre la chair et le sang. Ce frère a apporté cette parole de délivrance à tous les employés de l'usine qui sont maintenant délivrés de la peur. Il y a même une forte diminution des accidents de travail mortels qu'ils avaient avant.

14. Un frère du nom de Georges a été guérit d'une insuffisance rénale avec gonflement des pied. Il lui avait été dit que sa maladie était incurable. Frère Bill lui a apporté la Parole et l'a guéri au nom de Jésus-Christ.