Mon programme a été particulièrement riche :

- Samedi : visite d'un orphelinat
- Dimanche : culte à l'Eglise de l'Alliance du Christ le matin, réunion de dames l'après-midi.
- Lundi : visite de deux centres de réinsertion pour personnes toxicomanes et alcooliques.
- Mardi : camp biblique pour des enfants (4-10 ans) à Kansk.
- Mercredi : visite d'une nouvelle implantation d'église à Bolchaïa-Mourta et groupe de maison le soir.
- Jeudi : un peu de tourisme, et le soir groupe de jeunes.

J'étais venue pour faire des reportages, mais, en réalité, j'ai eu du mal à travailler en tant que journaliste : dès que je posais les pieds quelque part, mes hôtes me demandaient de partager la Parole de Dieu ! Heureusement que j'avais appris à ne pas préparer d'enseignement ni de prédication, mais à me laisser par guider par l'Esprit, à juste ouvrir ma bouche et à proclamer ce que Dieu voulait dire, comme Pierre le jour de la Pentecôte.

Les personnes rencontrées m'ont aussi fait part de leurs besoins particuliers, pour lesquels ils souhaitaient recevoir la délivrance de Dieu. Je les ai trouvées avec un cœur très humble, une foi simple et puissante ; ceux qui avaient déjà reçu la délivrance de Dieu se mettaient immédiatement au service des autres pour donner à leur tour ce qu'ils avaient reçu. D'anciens drogués par exemple n'hésitent pas à vivre 24h/24 dans les centres de réinsertion pour aider les nouveaux venus à être libérés de leurs chaines.

Les personnes qui sont venues auprès de moi souhaitaient être délivrées des problèmes suivants : addiction à l'alcool ou à la drogue, épilepsie, sida, dépression, traumatisme lié à des actes pédophiles subis à l'âge de 10 ans, attirance vers une sexualité malsaine, paralysie du côté gauche, incapacité à marcher, problèmes respiratoires, etc. Je suis persuadée que tous ces merveilleux croyants ont reçu la délivrance recherchée. J'ai pris autorité sur ces problèmes, je les ai chassés, beaucoup d'esprits impurs sont partis - certains croyants m'ont dit qu'ils l'avaient physiquement senti.

D'autres ont ressenti l'action du saint-esprit se manifester par des vagues circulant dans le groupe, ou bien de l'électricité passant d'une main à une autre. D'autres m'ont raconté le bonheur de trouver Dieu après avoir grandi dans des orphelinats, d'autres encore se mettent au service des plus démunis en attendant de retrouver leurs enfants, dont ils ont été séparés car ils étaient drogués ou alcooliques avant.

Lors de mon séjour en Sibérie, j'ai vraiment eu l'impression que Dieu était descendu dans l'enfer du quotidien de ces gens-là pour les arracher aux griffes du diable et les racheter. Aujourd'hui, ils vivent, sur terre, les réalités du Royaume de Dieu. J'ai eu l'impression que Dieu m'ouvrait la porte de Son Royaume pendant une semaine. En tout cas, je suis revenue transformée, et j'en remercie Dieu.

Voici les articles qui ont été publiés sur Internet jusqu'à présent, sur le site Evangéliques.info :

Le christianisme ressuscite en Sibérie grâce au Réveil évangélique.01/07/17

Un Père pour les orphelins de Krasnoïarsk.02/07/17

A Krasnoïarsk, l’Eglise de l’Alliance du Christ réunit les croyants dans la ferveur.03/07/17

Christina, aumônier des toxicomanes à Krasnoïarsk.04/07/17

Au centre de réinsertion de Zikovo, on cultive la terre autant que sa spiritualité.05/07/17

« Nous sommes la réponse à une prière ! ».06/07/17

De la clandestinité soviétique à aujourd’hui, l’évangile est prêché en continu en terres sibériennes. 07/07/17